Pourquoi l’aéroclub ne veut plus du statut privé ?

image

La demande de classification en aérodrome restreint est une première étape vers l’activité commerciale. C’est la première étape du passage d’un aérodrome privé (créé par une personne de droit privé pour son usage personnel ou celui de ses employés ou invité) en aérodrome utilisable par n’importe qui.

Vous qui avez acheté dans les communes alentours (c’est presque un reproche selon l’aéroclub, bien fait pour vous !), vous n’avez pas acheté à côté d’un aérodrome dont les activités sont des activités commerciales mais bien à côté d’un aérodrome privé comme il en existe tant en France.

Sur la carte ci dessus (cliquez dessus pour agrandir), vous pouvez apercevoir une grande quantité d’aérodromes privés [en vert], les aérodromes CAP ouverts à la Circulation Aérienne Publique [en jaune], utilisés notamment pour le transport de voyageurs,… et les aérodromes restreints [en jaune avec une croix]…

Rien ne vous choque ?
Moins de 10 aérodromes à usage restreint apparaissent sur la carte !

Alors étape définitive pour l’aérodrome d’Yvetot-Baons le Comte ou passage à la vitesse supérieure dans quelques années ?

En tout cas avec son nouveau statut les activités suivantes sont maintenant possibles et bien utilisées (7 jours sur 7) !

  • Ecolage (tours de pistes, Touch & Go)
  • Ecole de voltige
  • Accueil d’autres avions : présence sur toutes les cartes : code FLYV : YV comme YVetot (limité par le bon vouloir de l’aérodrome pour le moment)
  • Publicité et commerce des activités aéronautiques (sauf transport commercial)

Pour défendre votre calme et la valeur de vos maisons : Adhérez à l’association

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-neuf − 14 =