Pétition contre l’usage restreint et la voltige le dimanche

image

La pétition est en ligne, imprimez là et si vous le pouvez, faites la signer par un maximum de personnes.

Sensibilisez vos voisins, les personnes de votre entourage, vos collègues, un maximum de signature est nécessaire pour nous faire entendre et faire baisser le bruit des avions. Agissons rapidement tous ensemble !

Cliquez sur l’affiche pour la télécharger

Vous pouvez la retourner directement signée en mairie (Baons Le Comte, Hautot le Vatois, Hautot St Sulpice, Autretot,  Veauville-lès-Baons) ou nous la retourner par mail.

à image

Réunion du 25/11/2011–Mouvements et trafic aérien

WP_000303

Nous revenons sur un des thèmes abordé lors de la réunion : 
le trafic, le nombre de pilotes et le nombre de mouvements.

Définition d’un mouvement (code de l’aviation civile) :
Un mouvement est l’atterrissage ou le décollage d’un aéronef.

Ces mouvements sont comptabilisés par le responsable de l’aérodrome.

Voici les quelques chiffres que j’ai pu retrouver.

Année 2004 2005 2007 2009 2010
Nb Mouvements 990 1015 ? ? ?
Nb pilotes 73 65 100? ? 70?
Nb élèves pilotes 12 8 ? ? ?
Nb élèves BIA 18 33 ? ? ?

A noter qu’en 2008, Xavier Canu affirmait que l’activité était en baisse en comparant 2004 à 2005 (alors qu’en 2007, d’après Lucien Canu, il y avait 100 membres, 35 pilotes de plus ?).

Pour revenir sur la remarque de notre futur élève pilote (Lire ici le commentaire). Lors de la réunion, je faisais une estimation rapide avec la journée du 19/11/2011 ou j’ai comptabilisé plus de 50 mouvements : Sur une évaluation de 50 jours ensoleillés dans l’année, cela fait au minimum 50×50 = 2500 mouvements très loin des 1000 annoncés en 2004-2005 !

A ce moment, j’avoue ne pas avoir été très clair, mais je ne parlais pas d’heures mais de mouvements.

A cela va s’ajouter l’écolage : 10 élèves pilotes par an : 20 heures de tours de piste pour chacun, soit au minimum 10 mouvements par heure
= 2000 mouvements supplémentaires par an.

En effet, selon moi, ce changement ne va pas multiplier par 2 le nombre d’élèves (dixit M.Morel directeur de l’aviation civile) mais par 4 le nombre des mouvements de l’aérodrome !

Pour rebondir sur le sujet de la valeur mobilière, les personnes qui ont acheté leur maison ont acheté une maison à côté d’un aérodrome privé comptabilisant quelques passages d’avions estimés à 1000 mouvements par an, soit en moyenne moins de 10 atterrissages et 10 décollages par semaine.

Sommes-nous toujours dans cette configuration maintenant ? Est-ce aux habitants de subir la décote de leur maison liée à l’élévation du trafic ?

Réunion d’information Baons le Comte 25 novembre 2011

WP_000302

Plus de 80 personnes sont venues participer à la réunion animée par Raphaël Dirand et moi même. Les maires des principales communes concernées par les problèmes de nuisances aériennes étaient présents ainsi que les représentants des 3 associations de défense des riverains.

Nous regrettons que M. Canu,  responsable de l’aérodrome n’ait pas pu participer à cette réunion.

Les questions étaient nombreuses et j’espère que nous avons réussi, dans l’ensemble, à apporter des réponses claires.

Nous tenons à  remercier également un futur élève pilote de l’aérodrome qui a pu courageusement nous donner quelques précisions techniques.

Nous reviendrons dans les prochains jours sur les points traités, ainsi que les actions en cours.

N’hésitez pas à prendre contact avec nous et laisser un commentaire sur le site

  • Cette réunion a t-elle répondu à vos attentes ?
  • Etes-vous rassurés ?  Que proposez-vous comme actions pour défendre votre tranquillité ?

Nous contacter : image

Aero Yvetot à la une de Paris Normandie

imageParis Normandie Pays de Caux, dans son édition du 18 novembre 2011 consacre une pleine page à l’aérodrome d’Yvetot.

A noter les propos de Hervé Maurel, directeur adjoint de la Direction de l’aviation Civile Nord-District, “selon lui, ce changement ne va pas multiplier par deux le nombre d’élèves”.

Sachant que ces cours pratiques n’avaient pas lieu sur l’aérodrome de Baons le Comte, ces propos vous rassurent-ils ?

Avion, Voltige et Décibels

La voltige est au cœur du débat pourtant, comme l’a précisé le commentaire de “Saint Exupery”, la voltige est autorisée dans un périmètre bien précis et légal (notamment  le week-end, dimanche compris).

Et en effet, le changement de classification ne changera rien côté voltige… Sauf, à mon avis, le besoin de multiplier ces manifestations les dimanches estivaux pour redynamiser l’aéroclub et attirer de nouveaux clients.

Ce problème devrait pourtant être réglé puisque le directeur de l’aviation civile normande était prêt en 2009 à “accompagner les habitants pour obtenir des aménagements” et Xavier Canu dans “Le courrier cauchois” du 6/2/2009 indiquait :

“J’ai proposé aux habitants du Fay une réunion de concertation pour trouver une solution et respecter leur tranquillité. On va travailler ensemble sur ce dossier. Je reconnais, qu’il y a un problème et on va se parler”

Voici un constat, aujourd’hui 19 novembre 2011, grand soleil, un avion rouge voltige pendant plus d’1/2 heure. Le sonomètre posé sur une fenêtre de ma maison mesure 82 Décibels!  La maison se situe à plus d’1 km de la zone de voltige (qui a été respectée géographiquement)

M. Canu ne nous avait-il pas également promis de limiter le bruit des moteurs ?

image image

Pensez-vous qu’il faille limiter les plages horaires de la voltige le week-end ? Seriez-vous prêt à participer par la suite à une réunion de concertation avec les responsables de l’aérodrome?

Quelques précisions complémentaires

Voici les activités accordées à l’aérodrome de Yvetot – Baons Le Comte

  • Atelier de rénovation d’avions de collection
  • Travaux aériens
  • Ecole de pilotage avion
  • Ecole de pilotage U.L.M
  • Ecole de voltige
  • Remise à niveau pilotage
  • Cours pratiques B.I.A (Brevet d’Initiation Aéronautique)
  • Activité Aéro-Club d’Yvetot : Avions et U.L.M
  • Animations aériennes : Portes ouvertes et fêtes aériennes ponctuelles
  • Une unité d’entretien agréé – SARL CANU AIR

Par ailleurs, les tours de piste se feront au nord de l’aérodrome comme le précise le commentaire de “Saint Exupery”.

Tiens, c’est bizarre, j’habite au Sud et plusieurs avions et ULM sont passés au dessus de ma maison samedi dernier à (très) basse altitude.

Comment l’aérodrome va-t-il contrôler la bonne application du règlement ?

L’aérodrome d’Yvetot Baons Le Comte – Histoire

5 octobre 1992, M. Lucien Canu est autorisé à créer un aérodrome à usage privé sur la commune de Baons le Comte.
Les activités d’école de pilotage, transport aérien, baptême de l’air et ULM sont interdites.

Décembre 2008, M. Canu fait la demande d’un changement de classification de cet aérodrome en aérodrome à usage restreint permettant d’accueillir les avions et ULM non dormants et de réaliser de l’écolage avec les tours de pistes, activité très bruyante nécessaire à la formation des jeunes pilotes.

Au cours du premier semestre 2009, les habitants du Fay, majoritairement agacés par le vacarme de la voltige les week-end  au dessus des habitations se mobilisent.
En 2 semaines, 120 signatures sont recueillies pour demander un arrêt de la voltige les week-end et l’abandon du changement de classification.

Presque 2 ans plus tard, Le 24 octobre 2011, le préfet accorde le changement de classification “Aérodrome Restreint” à M. Canu. (Voir article officiel sur l’usage Restreint en dessous) permettant ainsi d’accroitre les activités de l’aéro-club tout en portant atteinte à la tranquillité publique.

Entendons-nous bien, nous ne souhaitons pas la fermeture de l’aérodrome de Baons Le Comte, nous voulons simplement éviter de nouvelles nuisances. Nous estimons que la voltige les dimanches est déjà suffisamment bruyante sans en rajouter.

Ne soyons pas dupes, ce changement est là pour permettre de réaliser une activité commerciale qui sera grandissante et qui se fera au détriment de notre tranquillité.

Réunion d’information le 25 novembre 2011 19:00

imageCette réunion aura comme objectif d’informer et d’alerter sur les modifications de classification de l’aérodrome.

Nous comptons sur un maximum de personnes, n’hésitez pas à distribuer autour de vous le courrier que vous pouvez télécharger ici.

 

logo-pdfonline  Document d’information.pdf

Cette réunion se fera à la mairie de BAONS LE COMTE


Agrandir le plan

Les tours de piste

Avec un aérodrome classé à “usage restreint”, les tours de piste deviennent possibles.

Les tours de piste représentent une activité très bruyante. L’élève pilote accompagné de son instructeur fait décoller et atterrir son appareil toutes les 5 minutes en survolant à basse altitude (300m) vos habitations.

Jusqu’à aujourd’hui interdits (aérodrome classé privé), les tours de piste étaient réalisés sur les aérodromes voisins.

Le rayon de survol est généralement compris entre 1 et 4 km.

Voici une simulation en rouge de la zone de survol à basse altitude des appareils.

(Cliquez sur la carte pour l’agrandir)

SimulationPassageTouchAndGo

Résultat d’une enquête nationale

imageL’enquête réalisée en France, montre que la majorité des riverains souhaitent que le préfet intervienne pour prendre des arrêtés afin de limiter les nuisances.

Etrange, en Normandie, le préfet accorde le droit à l’aérodrome de Yvetot-Baons le Comte de créer des nuisances supplémentaires

L’enquête complète se trouve ici :  logo-pdfonline Télécharger l’enquête complète

Aérodrome de Baons Le Comte–Les Changements

Legifrance-Le-service-public-de-l-acces-au-droitLe préfet de région a attribué le 24 octobre 2011 un changement de classification de l’aérodrome de Baons Le Comte. Celui ci passe d’une classification “usage privé” réservée à l’usage de son propriétaire et des ses invités à un “usage restreint” permettant ainsi de réaliser des activités commerciales (et bruyantes ?)

L’aérodrome s’appelle maintenant aérodrome “Yvetot-Baons Le Comte”

Voici les articles officiels sur la classification des aérodromes

Les tours de piste–Rapport du collectif CANAL

imageLe rapport de 2005 de l’association CANAL (Collectif d’associations contre les nuisances de l’aviation légère) montre que les nuisances sonores sont principalement liées au tours de piste. Le voici dans son intégralité (95 pages).

logo-pdfonline voir le rapport de l’association CANAL.pdf

Page 37

Les tours de piste génèrent les nuisances sonores dont se plaignent le plus
les riverains car les avions qui les pratiquent volent à basse altitude, quelques fois
pendant plus de une heure, en effectuant des « touch and go » successifs dans un
circuit dit de « tour de piste » dont la longueur est variable mais qui est de l’ordre de
quelques kilomètres dans le voisinage immédiat de l’aérodrome.
C’est pourquoi les associations de riverains souhaitent que des mesures
spéciales s’appliquent aux avions utilisés pour de la formation initiale incluant des
tours de piste.